You are currently viewing Toux du chenil : mon chien tousse, que faire ?

Toux du chenil : mon chien tousse, que faire ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Chiens

La toux du chenil est une maladie respiratoire assez courante qui touche nos amis canins. Elle est due à des agents pathogènes tels que des bactéries ou des virus. Elle se manifestant principalement par une toux sèche et rauque.

Si vous observez votre chien tousser de manière inhabituelle, il est important de connaître les causes potentielles, les symptômes associés, ainsi que les mesures à prendre pour assurer son bien-être.

Dans ce guide, vous saurez tout sur la toux du chenil et les étapes à suivre si votre chien est touché.

Comment mon chien peut-il contracter cette toux ?

Vos chiens sont exposés à cette affection dans des endroits très fréquentés ou bondés. Pensez aux pensions pour animaux, aux parcs et aux zones de jeux. La transmission se fait facilement par contact direct ou par l’air. Ainsi, un chien infecté éternuant près du vôtre peut transmettre la maladie.

Symptômes de la toux du chenil

Chaque propriétaire devrait connaître les signes liés à la toux du chenil.  
Le symptôme principal de cette affection, est une toux intense, sèche et rauque, donnant parfois l’impression que l’animal a un objet bloqué dans sa gorge. Cette toux marquée peut entraîner des vomissements. D’autres signes tels que la fatigue, la perte d’appétit, une conjonctivite et de la fièvre peuvent également être observés.

La durée des symptômes peut s’étendre sur une période assez longue, atteignant souvent deux semaines. Ces symptômes peuvent ressembler à ceux d’autres troubles respiratoires canins, comme la bronchite ou la pneumonie. D’où l’importance de consulter un vétérinaire pour obtenir un diagnostic précis et déterminer le traitement le plus approprié.

En plus de la toux, d’autres signes peuvent apparaître. Par exemple, une perte d’appétit ou une léthargie.

toux chien âgé, symptômes de la toux du chenil

Traitements et préventions

Fort heureusement, il existe des traitements efficaces. Certains médicaments atténuent les symptômes, tandis que des soins à domicile peuvent apporter un certain confort. Veillez à bien suivre les conseils de votre vétérinaire pour le bien-être de votre chien.

Les vaccins pour la toux du chenil chez le chien

La prévention reste la meilleure arme. Pour commencer, les vaccins contre la toux du chenil sont un outil essentiel pour protéger nos chiens contre cette maladie contagieuse. En effet, elle permet d’offrir à votre chien une protection renforcée contre plusieurs agents pathogènes responsables de cette affection. Les agents les plus courants sont la bactérie Bordetella bronchiseptica et le virus de la parainfluenza canine.

Il existe deux principales formes de vaccins : le vaccin injectable et le vaccin intranasal. Ce dernier est souvent privilégié car il agit rapidement. Les effets secondaires sont rares et généralement bénins, tels que des éternuements temporaires ou une légère toux après l’administration.

Il est recommandé de vacciner les chiots dès l’âge de 6 à 8 semaines, avec des rappels réguliers selon les conseils de votre vétérinaire. Pour les chiens fréquentant régulièrement des pensions, des salons de toilettage, des parcs ou participant à des expositions canines, une vaccination annuelle est souvent conseillée.

Comme toujours, une discussion avec votre vétérinaire est essentielle pour déterminer le meilleur protocole et pour mettre à jour le carnet des vaccinations adaptés à votre animal.

Evitez les endroits surpeuplés

En dehors de la vaccination, soyez vigilant à l’environnement de votre chien. Évitez autant que possible les endroits surpeuplés où les chiens sont en contact étroit, tels que la pension pour chien, parcs à chiens très fréquentés ou les concours canins. Si vous devez le placer en pension ou en garderie, choisissez un établissement qui applique des mesures d’hygiène strictes et demande des preuves de vaccination à tous ses pensionnaires.

Renforcez le système immunitaire de votre chien

De plus, renforcer le système immunitaire de votre chien à travers une alimentation équilibrée, riche en nutriments et vitamines, peut s’avérer bénéfique. Une bonne alimentation, associée à de l’exercice régulier, contribue à maintenir la santé globale de votre chien, le rendant moins susceptible aux infections.

chien qui tousse, vaccination contre la toux du chenil

Comment gérer le quotidien de votre animal malade ?

Lorsque votre animal est malade, son bien-être et sa récupération dépendent en grande partie de la qualité des soins que vous lui apportez au quotidien. Voici quelques recommandations pour assurer une convalescence sereine et efficace :

Ménagez-lui un espace calme et confortable

Assurez-vous que votre animal dispose d’un endroit paisible, à l’abri des bruits forts et des mouvements brusques. Un lit douillet ou un tapis confortable dans un coin tranquille peut aider votre compagnon à se sentir en sécurité et à se reposer.

Hydratez-le adaptez son alimentation

Une hydratation adéquate est essentielle. Veillez à ce que votre animal ait toujours de l’eau fraîche à sa disposition. Suivez les conseils de votre vétérinaire concernant l’alimentation, en privilégiant des repas légers et nutritifs, adaptés à son état.

Médicaments et suivis

Administrez les médicaments prescrits selon les recommandations du vétérinaire. Marquez sur un calendrier les doses pour ne pas les oublier. Pensez à planifier des rendez-vous de suivi pour contrôler l’évolution de la maladie.

Ménagez-le et limitez les activités fatigantes

Réduisez les activités physiques intenses, mais permettez-lui des promenades courtes si cela est recommandé. Les jeux brusques ou les longues balades peuvent être reportés jusqu’à la guérison complète.

Donnez-lui de l’attention et de l’affection

Les animaux malades peuvent se sentir vulnérables. Accordez-leur de l’attention, rassurez-les par des caresses ou des paroles douces. Votre présence et votre affection peuvent avoir un effet apaisant.

Isolez-le pour éviter les contaminations

Face à un chien qui tousse ou qui a des signes de maladie, comme la toux du chenil, il est préférable de l’isoler des autres animaux pour éviter la propagation de la maladie.

Maintenez une bonne hygiène

Maintenez une propreté impeccable dans son environnement. Changez régulièrement sa literie et nettoyez son espace pour éviter la prolifération de bactéries ou de virus.

En résumé, prendre soin d’un animal malade demande patience, attention et dévouement. En étant vigilant et en adaptant son quotidien à ses besoins, vous aiderez votre compagnon à retrouver sa santé et son énergie.