Imprimer

Cru vs Croquettes

Cru vs Croquettes

L’alimentation industrielle s’est fortement développée ces dernières dizaines d’années, nous imposant de nourrir nos animaux de croquettes ou patées : En effet aujourd’hui, si vous ne donnez pas de croquettes à votre animal, vous êtes regardé avec des gros yeux, on vous accuse presque de maltraitance ! « Les croquettes sont ce qu’il y a de meilleur pour eux » etc… Je me demande quel effet cela aurait si on nous tenait le même discours pour nos enfants. « Les raviolis en boite sont ce qu’il y a de mieux pour vos enfants, nous les avons complémentés en vitamines de synthèses et il y a tout les acides aminés dont votre enfant a besoin, vous ne devez lui donner QUE ça » A mon avis ça ne passerait pas bien…

Alors POURQUOI ? Comment ont-ils réussi cet exploit de mettre dans la tête de tout le monde que les croquettes sont ce qu’il y a de mieux pour leur santé ? Reveillez vous bon-sang ! Depuis quand le super-industriel, archi-cuit, vitamines de synthèse et conservateurs chimiques sont le meilleur pour la santé, alors même que pour nous les humains, les nutritionnistes nous recommandent de manger le plus frais et naturel possible, d’éviter la nourriture industrielle et de consommer local et fermier.
Ce qui est valable pour nous l’est également pour tous les animaux du monde : La meilleure alimentation qui soit est la plus naturelle possible !

  

Parlons maintenant des céréales.. Les céréales pour un carnivore. Dans toutes les littératures vous trouverez que le chat est un carnivore, et le chien un carnivore opportuniste. Alors pourquoi leur proposer des aliments contenant environ 50% de céréales ? Déjà parce que ce n’est pas cher, les farines de céréale, et puis parce que ça se travaille bien pour faire des petites boulettes soufflées (essayez de faire du pop corn avec un bout de viande… ça ne fonctionne pas, il faut de l’amidon !) Nos animaux sont donc obligés de manger des céréales, parce que c’est plus pratique et moins cher pour fabriquer leur nourriture… Quelle bonne raison !

Certains vont se cacher derrière « le chien a évolué, il est maintenant omnivore ! »
FAUX ! Le chien a effectivement évolué, depuis sa domestication, il a « acquis » la capacité à digérer un peu d’amidon. Un peu ne veut pas dire 50% ! Et ça ne veut pas dire non plus que ça lui est indispensable. Ça veut uniquement dire qu’il PEUT digérer un peu d’amidon bien cuit dans sa ration.

Encore une autre énormité : Si le chien mange de la viande crue, il va devenir agressif ! Celle là est vraiment pas mal… Vous devenez agressif quand vous mangez une côte de bœuf saignante ? Moi non ! Manger de la viande crue va effectivement changer votre animal : il va devenir heureux de manger (et donc effectivement il va sans doute protéger un peu plus sa gamelle !), en pleine santé, avec un beau poil brillant, et plein d’énergie (vu qu’il n’a plus tout cet amidon très dur à digérer dans le tube digestif)

Les aliments crus contiennent tout ce dont votre animal a besoin pour être en pleine santé !

    

    

Voyons un petit comparatif... 

 

 

 

Alimentation naturelle crue

Croquettes

Ingrédients

Vous VOYEZ ce que vous donnez ! Une cuisse de poulet, un cœur, un foie, un fruit… C’est valable également pour les préparations hachées grossièrement : vous arrivez à distinguer les morceaux d'abats, de légumes, de viande. Méfiez vous par contre des "complets mixés" ou plus rien n'est reconnaissable.

Vous ne pouvez vous fier qu’à la liste des ingrédients, sachant que la plupart des marques n’indique AUCUN pourcentage des ingrédients, vous pouvez tout à fait avoir « poulet » en premier alors qu’il n’y en a que 15%. Les fabricants peuvent inclure dans leurs préparation les viscères (intestins et leur contenu), pattes, becs, plumes qui font partie des sous-produits animaux

Enzymes

Présentes en grande quantité dans les aliments crus, ce qui aide à leur digestion.

Les précieuses enzymes sont tuées par la cuisson, ou les cuissons (une première fois pour faire de la farine, une deuxième fois pour fabriquer les croquettes)

Vitamines

Les viandes, abats, légumes, fruits crus et compléments séchés à basse température contiennent tous leur propres vitamines naturelles, indispensables à la santé des êtres vivants

Toutes les vitamines naturelles sont détruites par la cuisson à haute température lors de la fabrication. Les fabricants rajoutent donc en fin de process des vitamines de synthèses (visibles sur le paquet après « additifs/kg »).

Minéraux

Les os, les légumes, les abats, les algues marines, sont d’excellentes sources naturelles de minéraux et d’oligo-éléments facilement assimilables. Avec une diète variée votre animal aura tous les minéraux et oligo-éléments dont il a besoin !

La plupart des industriels ajoutent des minéraux bon marché sous forme inorganique comme le sulfate de fer ou l’oxyde de manganèse, qui sont très peu assimilables par l’animal. Quelques rares fabricants utilisent en partie des minéraux chélatés à des protéines (qui eux sont assimilables)

Conservateurs

AUCUN ! La méthode de conservation la plus naturelle qui soit : emballage hermétique et congélation !

Pour la plupart des conservateurs cancérigènes : BHA et BHT, souvent indiqués comme « conservateurs CE » (mention autorisée). Quelques rares fabricant utilisent des conservateurs naturels vitamine E par exemple, mais l’oxydation des graisses est de ce fait très rapide.

Céréales

AUCUN !

Une petite quantité de glucides est fournie par les fruits, les légumes et le foie.

La plupart des marques contiennent plus de 50% de céréales. Très simple de vérifier : calculez le pourcentage de Glucides = 100 – (protéines + lipides + fibres + cendres + humidité). Les céréales contiennent en moyenne 70% de glucides. Ça nous donne pour une croquette avec un taux de glucide à 38% (une 26/16 moyenne) 54% de céréales ! Très difficile à digérer pour les chiens. De plus les céréales utilisées dans le petfood sont souvent contaminées par des mycotoxines (cancérigènes)

Protéines

Assimilable et de haute qualité, la variété des viandes (3 par semaine) vous assure de fournir toutes les protéines et acides aminés indispensables à nos carnivores.

Protéines animales de qualité non vérifiable, archi-cuites, mais également protéines végétales (gluten de blé, gluten de maïs) très mauvaises pour les carnivores. Ajout d’acides aminés séparés pour contre-balancer la mauvaise qualité des protéines.

Cuisson

Sans cuisson, la qualité naturelle des ingrédients est préservée. En contrepartie, c’est une alimentation périssable : il faut veiller à conserver les ingrédients au réfrigérateur, et la conservation ne doit pas excéder pas 2 ou 3 jours après décongélation.

Cuisson à haute température (>200°C) obligatoire pour donner la forme de croquette, ce qui provoque la destruction ou l’altération de beaucoup de n