You are currently viewing Comment la médiation animale peut améliorer votre bien-être ?

Comment la médiation animale peut améliorer votre bien-être ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Blog

Imaginez un monde où chaque sourire et chaque moment de tranquillité compte plus que tout. Dans les couloirs silencieux des maisons de retraite, les salles animées des écoles, et même au cœur de nos propres foyers, une forme particulière de thérapie émerge comme un rayon de soleil après une longue pluie : la médiation animale.

Ce concept, qui pourrait sembler simple à première vue, cache en réalité une puissante capacité à améliorer le bien-être. Que peut donc apporter la présence réconfortante d’un chien mignon ou la malice d’un petit chien joueur à ceux en quête de bonheur et de santé ?

Cet article vous invite à découvrir l’univers de la médiation animale, à comprendre son utilité pour les personnes dont la vie a été embellie par des liens indéfectibles tissés avec des animaux.

Qu’est-ce que la médiation animale ?

La médiation animale est une pratique thérapeutique où des animaux, sont utilisés pour favoriser le bien-être physique et mental des humains. Cette approche diffère de la zoothérapie principalement par les professionnels qui la mettent en œuvre.

La zoothérapie est souvent dirigée par des professionnels de santé, tandis que la médiation animale peut être facilitée par toute personne formée, sans nécessairement provenir du milieu médical.

Depuis ses débuts, cette pratique a évolué pour évoluer avec une large gamme d’animaux, allant des chiens et chats aux plus petits compagnons comme les lapins, cochons d’inde, hamster

médiation assisté par animale, médiation animale, zoothérapie, bien-être, santé

Tous les bienfaits de la relation avec un animal

L’impact de la médiation animale sur la santé mentale et physique est significatif. Elle aide à réduire le stress, favorise la détente et peut améliorer la communication.

Les chiens, notamment les races calmes et obéissantes comme le West Highland White Terrier ou des petits chiens calmes, jouent un rôle bénéfique dans les relations. En établissement de soins comme les maisons de retraite et les EHPAD, la présence d’un chien câlin ou d’un petit chien affectueux peut illuminer le quotidien des personnes âgées, leur apportant réconfort et joie.

Le choix de la race, qu’il s’agisse d’un chien de taille moyenne ou d’un très petit chien, est adapté aux besoins spécifiques des bénéficiaires, en tenant compte de l’environnement, par exemple, en évitant les races de chiens incompatibles avec les chats dans les espaces partagés.

Comment choisir votre compagnon idéal ?

Le choix d’un chien de compagnie varie considérablement, allant du plus petit au plus grand, et même les chiens les plus gentils au monde.

La sélection doit être adaptée en fonction des besoins de chacun, qu’il s’agisse de personnes âgées, d’enfants ou de personnes en situation de handicap. Un chien moyen, peut offrir une présence réconfortante et sécurisante, idéale pour établir un lien de confiance avec les ceux qui en ont envie.

La race du chien joue un rôle essentiel dans la relation de médiation. Des races de taille moyenne et des petits chiens mignons, tels que le Cavalier King Charles et le Shih Tzu, sont souvent choisis pour leur tempérament amical et leur capacité à interagir doucement avec les gens.

D’un autre côté, les races de gros chiens gentils, ainsi que les races de petits chiens affectueux comme le Bichon et le Coton de Tuléar, sont appréciées pour leur nature calme et leur comportement obéissant. Ces critères garantissent que l’animal pourra apporter le plus grand bénéfice à ceux qu’il aide, tout en étant heureux et épanoui dans son rôle.

médiation assisté par animal, médiation animale, enfant malade, autiste, enfant handicapé

Intégrer un animal dans un programme de thérapie

Pour réussir à intégrer un animal dans un programme de thérapie, tout commence par une sélection judicieuse.
Il est essentiel de privilégier un chien intelligent et facile à former, des qualités indispensables pour s’adapter aux diverses situations thérapeutiques. Les races telles que le West Highland White Terrier se distinguent par leur calme et leur obéissance.
En outre, la compatibilité avec d’autres animaux, notamment les chats, est un critère important pour maintenir un environnement apaisé.
Evidemment, éviter les races de chiens incompatibles avec les chats contribue à prévenir les tensions.

Dans tous les cas, il est important de vérifier régulièrement l’effet de la thérapie et d’ajuster les méthodes si nécessaire. Cela aide à voir ce qui fonctionne bien et à faire des changements pour améliorer les résultats pour les patients. Ainsi, on assure que la thérapie apporte le maximum de bienfaits tant pour les personnes que pour les animaux concernés.

La thérapie animale est souvent efficace et utile

Dans les maisons de retraite et les EHPAD, la thérapie animale a prouvé son efficacité, améliorant réellement le bien-être des résidents âgés.
Des études rapportent des sourires retrouvés et une diminution de l’isolement grâce à la présence régulière de compagnons à quatre pattes.
Par exemple, l’Ehpad Bellevaux à Besançon a lancé des séances de thérapie assistée par les animaux, après avoir mis en place des formations spécifiques et coordonné plusieurs services. Ces sessions apportent beaucoup de joie aux résidents et ont montré des bénéfices notables (1).
Ces interventions favorisent les interactions, stimulent la mémoire et encouragent l’activité physique, même sous forme légère, comme caresser un chien ou le promener dans un jardin.

Choisir la race préférée et adaptée

Le choix de la race permet d’harmoniser l’animal avec l’environnement de la thérapie.
Pour les cadres paisibles comme les maisons de retraite, un petit chien calme et câlin, tel que le Bichon, crée une atmosphère de tranquillité et de confort.
Pour des activités plus dynamiques, envisager un chien de taille moyenne mais toujours calme, comme le Cavalier King Charles, peut apporter vivacité sans perturber la sérénité du lieu.
Ces chiens, connus pour leur tempérament doux et leur intelligence, s’adaptent bien aux différentes interactions, rendant chaque séance de thérapie animale unique et bénéfique.

Finalement, tant mieux si la présence d’animaux, de la plus petite boule de poils au plus grand compagnon, peut enrichir nos vies. L’expérience démontre qu’un cœur bat plus joyeusement au rythme des pattes et des ailes autour de nous.

C’est un rappel que, dans la quête du bien-être, parfois, les réponses les plus simples se trouvent dans le regard d’un animal. Que cette exploration inspire des pas vers plus de moments de partage et de guérison, accompagnés par nos amis les animaux.